Quand la colère, l'ennui, ou bien d'autres émotions encore vous font prendre des kilos, appelés kilos émotionnels. De quoi s'agit-il précisément ? Et surtout, comment faire pour s'en débarrasser définitivement ? Je réponds aux questions du journaliste Gilles Colliaux dans son émission "L'invité en Bleu" sur Radio France Bleu Loire Océan.

Mangez-vous vos émotions ?

Quand l’émotion vous envahit, adieu les bonnes résolutions et l’hygiène alimentaire ! 
Que ce soit sous le coup d’une contrariété ou parce que vous vous ennuyez, vous avez une envie irrésistible de manger. Une envie incontrôlable malgré tous vos efforts.

Votre envie de manger se tourne de facto vers des aliments gras ou sucrés: exit les pommes et les yaourts, place au chocolat, au fromage et au saucisson. Bref, quelque chose « qu’il ne faudrait pas que vous mangiez »…c’est ce que l’on appelle l’aliment-doudou.

Et pourtant, malgré toute votre lutte, toutes vos pensées, c’est comme s’il y avait deux petites voix avec vous: celle de la raison « non, il ne faut pas en manger, ça fait grossir » et celle du désir « ça ferait du bien d’en manger »… jusqu’au moment du craquage. Et non seulement vous en mangez mais en plus vous en mangez beaucoup

Vous reconnaissez-vous dans cette description? si oui, faites le test: Mangez-vous vos émotions et voyez ci-dessous comment faire face à vos envies de manger émotionnelles.

Les kilos émotionnels, c'est quoi au juste ?

Il y a plusieurs raisons de manger. En général on mange parce que l’on a faim. Mais parfois il arrive que l’on mange aussi par gourmandise, parce que l’on est contrarié, que l’on est triste ou que l’on s’ennuie. 

Manger pour combler la faim

Manger est une fonction vitale qui sert à donner de l’énergie au corps. Lorsque l’organisme a besoin d’énergie, il produit de la ghréline, l’hormone de la faim. La prise alimentaire sert alors à combler cette faim et si on est attentif à manger selon ses sensations alimentaires (la faim / la satiété) le poids est stable.

Manger pour se réconforter

Il arrive que nos émotions nous envahissent et que le seul moyen de faire face soit de manger des aliments réconfortants. Le problème survient si ces envies de manger sont trop fréquentes, ou trop intenses. Car au fil du temps cette suralimentation peut conduire au surpoids.

Vous pouvez en savoir plus en lisant les 3 raisons qui font manger.

Comment se défaire des kilos émotionnels ?

Comprendre que c'est normal

Oui il est normal d’avoir parfois besoin de se réconforter avec la nourriture. L’être humain est une espèce animale qui a pour caractéristique d’éprouver des émotions, agréables comme désagréables. Et toute personne, à un moment donné, éprouve ce besoin de réconfort par la nourriture. 

Avoir conscience qu'on peut se réconforter avec peu de quantité

La véritable problématique n’est pas de commencer à manger, contrairement à ce que de nombreuses personnes peuvent penser. Il n’y a pas de risque de grossir si l’on s’accorde un petit carré de chocolat chaque jour pour se faire du bien. 

En revanche les kilos émotionnels surgissent chez les personnes qui n’arrivent pas à s’arrêter de manger. Celles qui vont avoir besoin d’une grande quantité d’aliments avant de ressentir du bien-être.

Manger en pleine conscience

Manger lentement, savourer, déguster. Ressentir tous les bienfaits de l’aliment doudou est la clé. Lorsque le besoin de réconfort survient, installez-vous confortablement et choisissez l’aliment qui va vous procurer le maximum de plaisir. Prenez-en une petite quantité, visualisez-la bien, puis gardez-la en bouche le plus longtemps possible. Dégagez-en les goûts et les arômes. Ressentez tout le réconfort que cela vous apporte, sans que vous n’éprouviez le besoin d’en prendre davantage.

Vivre son émotion au lieu de la manger

Manger pour atténuer une émotion désagréable n’est qu’une solution de court terme et ne résout rien sur le long terme. Il est utopique de vouloir contrôler ou de lutter contre l’émotion. Une autre alternative plus constructive est d’accepter de la vivre. Car comme une vague, l’émotion vient puis repart et tôt ou tard elle va s’estomper. 

Une newsletter pour vous !

Plus de bonheur dans la newsletter ! Je partage une fois par mois avec vous mes bons plans, mes exclusivités … directement dans votre boîte mail pour ne rien rater 🙂

Si vous aimez, partagez !

Si vous aimez cette page, le meilleur moyen de la soutenir c’est de la partager et en faire profiter vos amis !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur pinterest
Pinterest

Cet article a 2 commentaires

    1. Oui, le stress fait partie des émotions et peut faire manger plus (ou parfois manger moins), selon les personnes. L’enjeu est de diminuer les sources de stress tant que possible, de prendre du recul s’il s’agit d’un stress récurrent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.