En finir avec les régimes

En finir avec les régimes

Combien de régimes avez-vous faits ? Combien de kilos avez-vous perdus puis repris ?
 
Si vous voulez en finir avec les régimes et perdre vos kilos en trop définitivement, vous êtes au bon endroit !
 
 

Les notes du podcast

Bonjour et bienvenue dans ce premier podcast-minceur, je suis Anne Gaelle, psychologue clinicienne spécialisée dans le comportement alimentaire.
J’aide les personnes à perdre du poids en écoutant mes podcazsts, mes interventions à la radio ou à la télé, et puis en suivant les programmes d’accompagnement que je propose.
 
Je reviens rapidement sur qui je suis et pourquoi ce podcast,ce qu’il faut savoir c’est que lorsque j’étais ado j’ai beaucoup grossi et comme tout le monde je me suis mise au régime. J’ai passé des années et des années à me complexer, à essayer de contrôler mon poids, à faire des régimes, sans réussir à perdre 3 kilos et stabiliser. 
Jusqu’au jour où j’ai décidé d’aller plus loin, de faire des études en psychologie, et à me former aumrès du GROS, le groupe de réflexion sur l’obésité et le surpoids car leur approche me parlait bien Grâce à ça j’ai pu moi-même faire la paix avec la nourriture, manger de tout, et faire la paix avec mon corps. 
Puis j’ai accompagné ma fille ainée qui s’est mise à se préoccuper de son poids à l’adolescence, puis j’ai continué avec les patientes que j’accompagnais, et aujourd’hui c’est à travers ce podcast que j’ai envie de poursuivre.

Un podcast minceur chaque vendredi

Pourquoi ce podcast ? tout simplement parce que de cette façon vous pouvez m’écouter dans la voiture en rentrant chez vous, ou bien en préparant le repas ou en faisant le repassage. C’est facile.
 
Et sur le fond, j’ai eu envie de partager avec vous mon expertise car aujourd’hui sur le net on trouve de tout. Des choses bien mais aussi beaucoup de nullités, chaque personne qui a réussi à perdre 10kg y va de son blog et crée et vend sa méthode aux autres pour maigrir. Le problème dans tout ça c’est qu’il y a tout et son contraire et qu’à un moment donné on est perdu.
 
“Qu’est-ce que je dois manger ? Combien de fois par jour ? “. Si vous suivez un régime cétogène on vous dit de ne plus manger aucun sucre, aucun féculent et de manger gras.Si vous suivez un régime hypocalorique on vous dit de ne pas manger gras. Si vous suivez un régime vegan on vous dit de ne pas manger animal. Si vous suivez un jeune intermittent on vous dit de ne pas manger le matin. si vous suivez weight watchers on vous dit de manger le matin… Bref, tout et son contraire.
 
 

Mon aide professionnelle

Ce que je vous propose, c’est une aide professionnelle. Dans ma pratique j’ai accompagné plusieurs centaines de femmes dans leur perte de poids et je peux vous fair profiter de cette expérience. Et puis J’ai la chance de cotoyer des professionnels médicaux et paramédicaux extraordinaires et de pouvoir vous faire bénéficier de leurs conseils. Et enfin, je suis de nature très cartésienne, je suis du style à croire ce que je vois, et je me base beaucoup sur les études scientifiques, ce que je vous apporte est prouvé par la science.
 
Ce podcast vous apporte des astuce, des conseils, des témoignages, des interviews. Si vous voulez aller plus loin, je vous invite à vous préinscrire au programme qui vous intéresse. Je ne fais pas beaucoup de sessions de chaque dans l’année car je veux pouvoir accompagner chacun-chacune de vous au plus près de vos besoins, donc je ne veux pas m’éparpiller, et c’est ce qui fait que mon accompagnement est rare.
 

Pourquoi il faut en finir avec les régimes

La définition de faire un régime, c’est contrôler son alimentation dans le but d’avoir un contrôle sur notre poids. C’est un contrôle mental de nos apports caloriques. Quand on fait un régime on compte les calories que l’on absorbe et on essaie de les limiter en fonction de ce qu’on pense qu’on devrait manger.
 
Un petit aparté, je parle de calories mais il s’agit d’un abus d e langage, en réalité il s’agit de kilocalories. Mais tout le monde s’accorde la simplification en calories.
 
Pour en revenir à mon comptage de calories journalières,  par exemple je vais essayer d’avoir un petit-déjeuner qui totalise 500 kcalories, et puis je vais m’accorder 1000 cal pour le déjeuner , et 300 cal pour le goûter; et finir par 1000 cal pour le repas du soir.
Et faire mon régime va consister à diminuer ce total de calories, par ecemple de passer de 2000 calories à 1200 voire même à 800 pour créer un déficit énergétique et obliger mon corps à aller puiser dans ses réserves, et donc me faire maigrir.
 
Le problème avec ce comptage c’est qu’on ne tient absolument pas compte de plein de paramètres qui rentrent dans le processus du poids, comme mon métabolisme de base, mon niveau d’activité physique, mon niveau de fatigue, mes émotions, les éventuels médicaments, mon patrimoine génétique, mon histoire de poids, mon rythme alimentaire, mon âge, … Le poids est le résultat d’un nombre très important de paramètres, et compter les calories ne respecte pas le corps et ses spécificités. Ce qui fait qu’on le malmène, et notre corps réagit en se mettant en mode d’économie d’énergie, et il se met aussi en réaction. Il envoie sans cesse des signaux pour demander de manger.
Au début on perd du poids, tout se passe bien, on se sent bien, mais à la longue le corps est de plus e plus insistant et nous on est de plus en plus vulnérable, et cette lutte dure jusqu’à ce qu’on craque. C’est une réalité, dès l’instant où on est dans un régime on s’expose au craquage. Et quand on craque non seulement le corps se dépêche de reprendre tous les kilos perdus, mais en plus il fait des réserves, ce qu’on appelle le yoyo ascentionnel.
donc déjà physiologiquement les régimes ne fonctionnent pas.
 
Et puis psychologiquemlent, tenter de contrôler son poids par l’alimentation, ça peut devenir obsessionnel. On peut ne penser qu’à ça, du matin jusqu’au soir, se peser plusieurs fois par jour. On peut s’inffliger des choses qu’on n’infligerait pas aux autres, s’affamer, s’empêcher de manger du chocolat pendant des mois, arrêter de sortir avec les amis pour ne pas être tenté, ne pas mettre le t-shrits à manches courtes parcequ’on a honte de ses bras, ne jamais aller à la piscine ni à la plage… bref on peut être très dur avec soi-même, et compter les calories ne va faire que renforcer la préoccupation du poids.
 
 

La clé pour perdre du poids est à l'inverse des régimes !

Alors qu’une des clés est justement l’inverse ! Moins vous allez vous préoccuper de votre poids, plus vous allez vous tourner vers d’autres activités, vous faire bouger, diminuer les frustrations et donc les craquages etc …
 
Donc aujourd’hui, si vraiment vous voulez perdre du poids définitivement, comprenez bien que la solution n’est pas dans les régimes.
Banissez loin de vous aussi tout ce qui est pillules magiques, tisanes mincuer, plats comme j’aime et autres subterfuges qui font perdre surtout de l’argent, parfois des kilos mais ne résolvent en rien le problème de fond.
 
Car le problème de fond, c’est le mode de vie et pour cela il ya 4 piliers essentiels que vous allez devoir remettre en question:
en premier, c’est la psychologie: l’état d’esprit,  la gestion des émotions, l’image de soi, l’estime de soi, la motivation, la capacité d’engagement
ensuite il y a le rythme de vie: le sommeil, la gestion des priorités, l’environnement
puis seulement en 3ème position vient l’alimentation avec l’équilibre alimentaire, retrouver le plaisir de manger, manger de tout sans culpabilité
et enfin l’activité physique, qui facilite l’amaigrissement.
 
Voilà donc ce vers quoi je vous propose de vous tourner, si cela ne vous parle pas je vous invite dès maintenant à vous désinscrire du podcast.
 
En revanche si cela vous parle, je vous demande vivement, et cela fait déjà partie de votre chemin, de mettre un commentaire pour vous présenter, m’expliquer votre situation,de façon à ce que je puisse être au plus près de vous, de la façon la plus personnalisée possible.
 
A très vite pour vous lire !

Cet article a 21 commentaires

  1. Annie

    Bonjour,j’aimerais faire une activité physique mais je suis un peu limitée : rupture du tendon supra épineux aux deux épaules et cheville bloquée à cause d’une fracture(tri malléolaire).que me conseillez vous .merci

    1. Anne Gaelle

      Bonjour Annie,
      la première chose est de trouver une activité physique qui ne risque pas de renforcer vos blessures actuelles.L’idéal serait de consulter un médecin du sport, qu’il puisse faire le point avec vous et vous orienter vers une activité physique adaptée à votre situation. Car il y a toujours des solutions.
      Bonne journée, Anne Gaelle

      1. Rose

        Bonjour
        Et oui pas facile de défaire de schema mental depuis des années le chemin sera long mais le sommet de la victoire est proche
        .

  2. Sylvie

    Bonjour

    J;ai fait plusieurs régimes et parfois pendant plusieurs mois et j’ai fini par craquer et j’ai repris les kilos et même plus.
    Se sentir toujours coupable de prendre un dessert au restaurant, boire un peu de vin lors d’un reps avec les amis, je connais.
    Depuis que je vous écoute, je vois mes repas différemment, je me suis réinscrite au club de randonnée, je ne fais que 7 ou 8 kms mais je le fais avec plaisir.
    Merci Anne-Gaêlle pour vos encouragements
    Sylvie

  3. Muriel

    Merci Anne Gaëlle de vos conseils.
    Je trouve cette démarche très pertinente. Comme beaucoup, je me retrouve dans tous les exemples inculqués depuis des années et, de ce fait, parfaitement ancré dans nos mémoires !
    Hâte d’écouter le prochain podcast et essayer de bien intégrer toutes les bonnes habitudes qui m’aideront dans ma tête et dans mon corps.

    1. Anne Gaelle

      Merci Muriel pour votre message, je suis ravie que cela vous permette d’avancer …Anne Gaelle

  4. Pierre-Favre

    Comme tu dis, ne pas faire une fixation sur son poids est un bon début, surtout si cette fixation amène à plus de frustration que de satisfaction.
    Existe t il une technique pour évaluer son métabolisme de base?

  5. Valentine

    Bonjour Anne Gaëlle,

    Absolument d’accord avec cette approche que je défendes également chaque jour avec mes clients (je suis naturopathe) : agir sur ses habitudes durablement, plutôt que chercher des remèdes ou régimes miracle. J’utilise les même piliers que toi auxquels j’ajoute un 5e : celui du “sens” de son existence, le “pourquoi ?” de sa vie sur Terre. Pour certaines personnes, le non-alignement est une cause de troubles.

  6. Anne-Lise

    C’est tellement vrai! Les fois où dans ma vie mon poids a fait du yoyo étaient à chaque fois des périodes de changement ou de soucis 🙂 ! On devrait beaucoup plus en parler !

  7. Bonjour Anne,
    Je partage complètement ton avis, Je trouve même que les personnes qui prennent du poids sotn aussi des personnes qui ont beaucoup d’énergie et par manque de courage ou quelque chose que je ne comprends pas encore, se défoulent sur la nourriture.
    Alors que s’ils utilisaient cette énergie dans des projets, l’énergie serait utilisée sur autre chose que le besoin de se remplir. De plus le faite de faire un projet permet comme cela de ne plus penser à ses kg en trop et comme par enchantement ces mêmes personnes perdent du poids sans forcément rien faire.
    J’ai l’exemple qu’une personne qui ne comprenait pas pourquoi elle perdait du poids alors qu’elle avait l’impression e manger plus. La différence entre comment elle était avant et au moment de sa perte de poids et bien c’est qu’elle était amoureuse et donc concentré sur un autre sujet, elle utilisait toute son attention sur l’amour plutôt que sur la nourriture et le stress. Elle était amoureuse et détendu 🙂

  8. Bonjour,
    Bravo pour ce podcast ! j’ai trouvé une façon de contrôler mon poids en utilisant la méthode France Guilain, plus du sport à mon rythme au moins deux fois par semaine. Et aussi, j’ai appris à me trouver “valable” telle que je suis, ce qui est une clé qui me sert tous les jours.

  9. Simon Pellet

    Bonjour,

    Je ne peux que être d’accord!
    Effectivement le comptage des calories est une chose, mais la consommation des macronutriments est également une autre chose auquelle il faut être attentif/ve.

    Et la partie psychologique est super importante.

    Excellent article👍

  10. Barbara

    Super thème c’est vrai que de créer un stress n’est pas bon pour perdre du poids et pour le moral 😀

  11. Olivier

    C’est vrais tout se passe dans la tête pour tout le moral la joie de vivre l enthousiasme pour le sport que j’avais un peu perdue a cause du travaille

  12. Sophie

    Bonjour
    Je suis en obésité morbide depuis plusieurs année par manque négligence de mon corps, de respect de moi même. J’ai un souci un grave un problème de santé et je dois perdre 10% de mon poids ce qui ne paraît insurmontable. Mais j’ai peur …. peur de reprendre, du regard des autres, des aliments qui pourraient être «  néfastes » j’ai perdu en deux mois quelques kg.
    Je suis généralement la ronde rigolote du groupe. L’image que je renvois ne change pas à mes yeux.
    Le poids et moi vivons une histoire d’amour/d’haine.

    1. Anne Gaelle

      Bonjour Sophie,
      merci pour votre témoignage qui illustre tellement ce que bien d’autres personnes ressentent aussi. Beaucoup de peurs… Je vous souhaite d’apaiser la relation avec votre poids, votre corps, et j’espère que mes podcasts vont vous permettre de sortir de l’obésité dans laquelle vous êtes en ce moment.
      Je suis à vos côtés,
      Anne Gaelle

  13. Caroline

    Bonjour,
    Je trouve ce podcast intéressant.
    Je fais cette démarche pour soutenir mon fils qui est en surpoids.
    On veut perdre du poids sans se prendre la tête !
    A bientôt.

  14. Pascal

    bonjour,
    sur les 4 piliers dont tu parles, je n’arrive à agir que sur 1 seul: l’activité physique (quand c’est pas annulé!)
    donc là, ça craint, je suis comme un con, in fine…
    exemple, hier soir, je tournais comme un lion en cage et j’ai dévoré toute ma réserve de quatre-quarts et une plaquette de chocolat (en plus du repas)
    si je sors, je sais que je vais en racheter donc je vais rester dedans
    et je vais chercher par quoi remplacer ce que je n’ai plus…
    de toute façon, c’est bientôt midi!
    je vais écouter le podcast du 26 février en attendant
    merci pour tout

    1. Anne Gaelle

      Bonjour Pascal,
      on sent toute l’énergie que tu as, et le sport peut se faire même à la maison ! une corde à sauter, des squats, des pompes, … de quoi se défouler. Il est certain que nous devons tous réaménager notre vie au vu des circonstances, et cela peut être vécu de deux façons: subir ou grandir.

      Je continue mes podcasts pour aider au maximum, le prochain est justement sur comment ne pas grossir pendant le confinement.
      A très bientôt !
      Anne Gaelle

  15. eva

    quel podcast simple mais tellement vrai j ai cru lire mon parcours….bien sur que je suis motivée pour casser cette spirale et oui j’ai besoin d’aide c’est déjà un grand pas pour moi de l’admettre

    1. Anne Gaelle

      Merci pour votre commentaire Eva, en effet ce n’est pas toujours simple de casser cette spirale … bon chemin ! Anne-Gaelle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.