Vous avez faim ? Vous avez envie de manger une bonne entrecôte ? Vous mangez quand vous êtes stressé(e) ?

Les raisons qui font manger sont multiples, et contrairement à ce que certains peuvent penser, manger ne relève pas d’une question de volonté. Manger est une réponse à un processus.

En lisant cet article, vous allez comprendre les facteurs qui vous amènent à manger, et comment faire en sorte de manger sans prendre de poids.

Manger pour répondre aux besoins ÉNERGÉTIQUES du corps

Le corps a besoin d’énergie pour assurer les fonctions de base qui permettent de vivre: la respiration, les battements du cœur, la vie des cellules, les fonctions cérébrales … autant d’activités du corps qui, sans que vous ne vous en aperceviez, consomment en permanence de l’énergie. Y compris lorsque votre corps est au repos. Il s’agit du métabolisme de base.

A cela s’ajoutent les besoins énergétiques liés à l’activité physique (concerne toutes les activités qui mobilisent nos muscles, pas uniquement le sport). Ces besoins peuvent varier significativement d’une personne à l’autre en fonction du niveau de sédentarité.

Pour faire face à ses besoins énergétiques, le corps va puiser dans la masse grasse. Lorsqu’il détecte que son niveau est trop bas, il déclenche un signal: la sensation de FAIM. A cette occasion vous pouvez relire l’article précédent J’ai FAIM !

Lorsque le corps détecte que son niveau d’énergie est suffisamment rétabli, il déclenche un signal de SATIÉTÉ.

Manger selon sa FAIM et sa SATIÉTÉ permet de répondre aux BESOINS ÉNERGÉTIQUES du corps.

Manger pour répondre aux besoins NUTRITIONNELS du corps

Imaginez que pendant une période vous ne mangiez plus de féculents. Que se passerait-il au bout d’un moment ? Vous auriez une envie irrésistible d’en manger !

Tout simplement parce que votre corps a besoin de ce type d’aliment pour fonctionner, et que son système de régulation va vous le faire savoir… en déclenchant un APPÉTIT SENSORIEL SPÉCIFIQUE, c’est à dire une envie de manger dirigée vers l’aliment manquant.

Encore faut-il pour cela que vous ayiez éduqué votre corps à manger ce type d’aliment auparavant, et qu’il fasse le lien entre l’aliment consommé et le nutriment dont il a besoin !

De même, avez-vous déjà ressenti la brûlure du sel sur la langue en mangeant trop de chips ? Lorsque le corps a comblé son besoin nutritionnel, il déclenche un signal de RASSASIEMENT SENSORIEL SPÉCIFIQUE : l’attirance pour cet aliment diminue au point de devenir indifférent quand on le mange, et de ne plus en ressentir le goût. On peut même s’en écoeurer si on abuse et ne pas en manger pendant quelques jours.

Manger selon son APPÉTIT SPÉCIFIQUE et son RASSASIEMENT SENSORIEL SPÉCIFIQUE permet de répondre aux BESOINS NUTRITIONNELS  du corps.

Manger pour répondre aux besoins ÉMOTIONNELS

Qui n’a pas mangé parce qu’il était stressé, fatigué, ou contrarié ? Qui n’a pas mangé du chocolat pour se réconforter ? Qui n’a pas mangé pour faire plaisir à ses amis ?

Qu’elles soient positives ou négatives, la liste des émotions susceptibles de faire manger est longue ! Lorsque l’envie de manger émotionnelle est occasionnelle et que la personne y répond en mangeant sans culpabilité, en appréciant ce réconfort, et en ne remangeant que lorsqu’elle ressent de la faim, il n’y a pas d’incidence sur le poids. C’est le cas lors d’un repas de famille ou chez des amis, vous mangez plus que d’habitude, par plaisir du moment partagé… et vous mangez moins le lendemain parce que vous avez moins faim.

L’envie de manger est parfois due à un besoin de réconfort émotionnel, sous le coup d’une émotion négative. Cela se traduit par une envie irrésistible de manger un aliment riche, salé ou sucré, sans pour autant avoir faim. …  Il s’agit là d’un processus normal, basé sur l’ENVIE DE MANGER ÉMOTIONNELLE et le RÉCONFORT.

Il faut le savoir, l’envie de manger émotionnelle est l’une des raisons de manger qui concerne tout le monde, sans exception !

Ne pas répondre à cette ENVIE DE MANGER ÉMOTIONNELLE, c’est prendre le risque d’empirer la situation. Différentes stratégies peuvent alors se mettre en place :

  • tenter de ne pas écouter l’envie de manger, de résister, d’essayer de se raisonner en se disant que « ce n’est pas l’heure, qu’il ne faut pas craquer »… c’est prendre le risque de craquer et manger en excès par la suite
  • tenter de contourner l’envie de manger un aliment riche en mangeant un aliment pauvre en calories. Qui a réussi à se consoler avec une carotte ou des haricots verts ???  Cette stratégie mène à l’échec, car manger une pomme ne calme pas l’envie de manger du chocolat. Le besoin de réconfort persistant, le chocolat sera mangé tôt ou tard, et en plus grande quantité.
  • tenter de détourner son attention de l’envie de manger par une autre activité, comme faire du sport ou appeler une copine. Cela peut parfois suffire, mais si le besoin de réconfort n’est pas comblé, le chocolat sera mangé tôt ou tard, et en plus grande quantité aussi !

Non seulement ces stratégies ne répondent pas au besoin émotionnel, mais elles conduisent vers la sensation d’échec, la culpabilité d’avoir craqué, … ce qui fait manger !

Vous vous en doutez certainement, le surpoids arrive dès lors que ce besoin de réconfort est ressenti fréquemment et que les stratégies mises en place pour l’éviter mènent à manger encore plus.

Manger selon son ENVIE DE MANGER ÉMOTIONNELLE et son RÉCONFORT permet de répondre aux BESOINS ÉMOTIONNELS  du corps.

Vous l’aurez compris, les raisons de manger sont multiples et normales. Que ce soit pour répondre aux besoins énergétiques, nutritionnels, ou émotionnels de votre corps, manger est INDISPENSABLE.

Et pour avoir un poids stable dans la durée, il est nécessaire d’écouter et respecter :

  • les sensations de faim et de satiété, signaux des besoins énergétiques du corps
  • les envies de manger alimentaires et le rassasiement sensoriel spécifique, signaux des besoins nutritionnels du corps
  • les envies de manger émotionnelles et le réconfort, signaux des besoins émotionnels
Anne GAELLE

Et vous, qu’est-ce qui vous fait manger ? 

Partagez dans les commentaires, et rejoignez la communauté de celles et ceux qui veulent reprendre leur vie en main

Partagez l'article :
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    11
    Partages

Cet article a 14 commentaires

  1. Anne-Gaëlle,

    J’aime beaucoup tes articles auxquels j’adère complètement !
    Ils sont très bien écrits, je m’abonne !

    1. Merci beaucoup pour tes encouragements, j’espère que les articles suivants te seront également utiles !

  2. Bonjour,
    Article très bien écrit ! Cela permet de mettre des mots sur des sentiments que je vis depuis longtemps déjà. Je pense que si on n’a pas de recul sur ce que l’on vit on ne peut pas se soigner… c’est un pas vers la guérison. Merci de votre aide à travers vos articles.
    Évidemment je m’abonne!

    1. Merci Patricia pour ton commentaire, effectivement mettre des mots sur les maux est le début d’une nouvelle vie! Je suis ravie si ces articles te mènent vers le mieux.

  3. Depuis 1 mois et demi, je suis les conseils de ma diététicienne = manger quand j’ai faim. Au départ c’était difficile de supprimer mes 3 sacro saint repas. Maintenant je suis habituée à ce nouveau rythme et je me sens mieux physiquement et psychologiquement ; j’ai même commencé à gagner en minceur. Mon problème reste “l’envie de manger émotionnelle”, grâce à ton article et contrairement à ce que je pensais j’ai compris que je devais répondre positivement à celle-ci et que je l’accepte sans culpabiliser.

  4. Tout est dit ou presque !
    Merci pour cette analyse intéréssante

    1. Merci pour votre commentaire !

  5. Depuis 1 mois et demi je suis les conseils d’une diététicienne = manger quand on a faim. Au départ c’était difficile de supprimé mes 3 sacro saint repas. Maintenant que je suis habituée à ce nouveau rythme je me sens mieux physiquement et psychologiquement, j’ai même commencé à gagner un peu en minceur. Mon problème reste justement ‘l’envie de manger émotionnelle” ; grâce à ton article, j’ai compris qu’il ne fallait pas la réfréner mais l’accepter sans culpabiliser. Merci.

    1. Bravo Florence d’avoir réussi à manger selon tes sensations alimentaires, c’est un changement pas toujours simple à accepter. Pour ce qui concerne les envies de manger emotionnelles ce sera probablement le sujet de mon futur bonus 😀

  6. Merci pour cet article Anne Gaelle. Je le conseille à mes patients et tout devient soudain plus clair pour eux.
    Hâte de lire la suite !!

    1. Merci Cindy pour ta confiance, et n’hésite pas à dire à tes patientes de laisser des commentaires 🙂
      la suite arrive bientôt, j’y travaille !!!

  7. J’aime beaucoup ton article Anne Gaëlle. Je suis totalement d’acco avec toi, d’ailleurs j’applique ses principes depuis une vingtaine d’années et mon poids reste stable!

  8. Article très intéressant, il est vrai que depuis maintenant plus de 5 ans, j’applique les conseils de l’article et je vis beaucoup mieux, plus de frustrations, une liberté retrouvée. Écouter son corps c’est le plus important

    1. Merci Gaelle, je suis ravie d’apprendre que vous avez pu faire la paix avec la nourriture et que vous ayez retrouvé la liberté !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Recevez gratuitement mon 

"Guide pour PERDRE DU POIDS sans frustration "